Vous prévoyez de lancer un nouveau matériau de construction ou vous souhaitez désormais developper votre pôle prescription, cependant, vous ne savez pas comment atteindre les architectes. Koemgen vous dévoile comment les architectes découvrent les matériaux de construction. Dans nos entretiens avec eux, notre étude a révélé la place écrasante de Google (mais bon, on s’en doutait un peu), elle a aussi mis en avant un autre canal, les références !

Avant de continuer, si vous êtes un fabricant de matériaux et que vous souhaitez vous développer, nous vous recommandons de vous abonner à notre newsletter ou notre fil Facebook Messenger. Vous recevrez nos conseils, nos études mais aussi des études de cas d’industriels de la construction comme Weber, Parexlanko et bien d’autres.

Les recherches Google

Pratiquement tous les architectes nous ont dit commencer par une recherche Google. Ce qui est intéressant à observer c’est ce qu’ils tapent dans le champs de recherche. Ils commencent souvent par des noms de marques qu’ils connaissent et qui sont susceptibles de répondre à leurs problématiques. Puis recherchent des solutions répondant à leurs problématiques sur les sites de ces fabricants. Rapidement, ils en viennent aux mots clefs de leurs problèmes ou de leurs produits. Cela sous-entend que la mise en forme des solutions n’est pas adaptée ou absente du site de fabricant, ce qui les conduit à modifier les mots clefs de leurs recherches Google.

À noter, le moteur de recherche Qwant connaît un fort succès (7% de croissance par semaine en 2018). De nombreuses marques BtoC n’hésitent plus à faire de la publicité sur ce moteur de recherche. Les marques KparK, Arts et Fenêtres (menuiseries extérieures) et beaucoup de distributeurs font déjà de la publicité sur Qwant. D’ailleurs, si vous vous intéressez de plus près à la publicité de Qwant, vous verrez qu’elle est gérée par …Microsoft. Qwant et Bing ayant un partenariat sur la publicité et sur l’infrastructure. Étant donné que la confidentialité des données personnelles est de plus en plus importante, Qwant a certainement de beaux jours devant lui.

Les références

Les architectes sont toujours à l’affût d’idées qui dénotent. Le meilleur moyen pour eux d’alimenter leurs idées est par la recherche de références architecturales. Derrière une référence, il y a un lieu, un contexte, un usage. Tous les critères qui créent une ambiance et donc conditionne le choix d’un procédé, d’une solution et par suite d’un produit. Il existe plusieurs plateformes qui permettent de taguer les matériaux de construction à un projet. En France, Actuarchi et Houzz le permettent ; côté anglophone, Architizer, Archdaily et Archello le proposent ; cette fonctionnalité est souvent incluse dans un abonnement annuel premium.

Identification des matériaux d’un projet

Newsletters

Les newsletters comme Archiproducts ou Batiproduits sont également appréciées, mais seulement les éditions qui se consacrent à une thématique et proposent un ensemble de produits concurrents. Les newsletters focalisées sur une marque sont généralement assimilée à du SPAM.

Surprises

Plusieurs architectes nous ont évoqué l’envie d’être surpris. Ils peuvent l’être lors d’un voyage, où certains aiment de temps en temps se perdre sur internet. Nous avons bien sûr nos idées sur la question, mais ce sera une surprise !

 

Envie de recevoir notre newsletter ?

Recevez gratuitement notre newsletter une fois par mois.